Le saviez-vous ?

  1. Accueil
  2. Sommeil
  3. VRAI/ FAUX : et si on levait le voile sur le sommeil ?

VRAI/ FAUX : et si on levait le voile sur le sommeil ?

Les idées reçues sur le sommeil sont nombreuses ! C’est l’occasion pour la Fondation APRIL de vous éclairer sur certains points et de démêler ainsi le vrai du faux !

L’heure d’hiver est plus favorable

VRAI ! Il est plus facile de passer à l’heure d’hiver car on rajoute une heure, ce que nous amène à une journée de 25 heures. Notre horloge biologique étant souvent un peu supérieure à 24 heures, il nous est plus facile d’augmenter un peu notre retard de sommeil… Inversement, le passage à l’heure d’été, qui nous « vole une heure » souvent de sommeil, peut provoquer des insomnies, des troubles de l’humeur ou encore nous faire piquer du nez !

L’appel de la sieste après avoir mangé

FAUX ! On associe généralement le fait de manger avec le sentiment de fatigue, on se sent lourd et nous ressentons une envie de faire une sieste pour digérer notre repas. Mais il n’y a pas de rapport direct entre la somnolence et la digestion. La baisse de vigilance en début d’après-midi correspond principalement à l’appel de notre horloge interne. Ce phénomène s’accompagne d’une baisse de température corporelle. Elle est provoquée lorsque nous sommes en privation de sommeil.

Presque paralysé pendant le sommeil !

VRAI ! Cela se produit durant le sommeil paradoxal, qui est l’un des états qui se succèdent durant notre sommeil. Cet état associe une hypotonie musculaire (le corps est comme…paralysé) et une activité mentale intense, qui correspond au rêve.

Pour bien dormir, il faut faire du sport. Mais pas trop !

VRAI ! L’activité physique est bénéfique au sommeil. Mais attention, pratiquée trop près du coucher ou de manière trop intense, l’activité sportive produirait l’effet inverse.
L’endormissement est favorisé par une baisse de la température corporelle. Or, en cas de pratique d’une activité physique, cette température est augmentée. Après 18 heures ou au moins deux heures avant le coucher, mieux vaut éviter de pratiquer un sport ou une activité physique trop intense.

On remonte les aiguilles du sommeil

Être tenu éveillé, une arme de torture.

VRAI ! Depuis des siècles, la privation de sommeil est utilisée comme méthode d’interrogatoire. Les Romains l’employaient déjà pour soutirer des informations à leurs ennemis. Une forme de torture psychologique encore employée de nos jours, notamment lors de gardes à vue prolongées, elle est décrite comme épouvantable par les personnes qui l’ont subie. Il s’agit là d’une vraie atteinte à l’intégrité mentale, car elle altère les facultés de l’individu et sa personnalité.

Celui qui dort la tête au nord à tort !

Les adeptes du Feng-Shui affirment qu’on dort mieux la tête au nord. FAUX ! Cette tradition remonterait à la découverte de la boussole. En ces temps lointains, les Chinois interprétaient la direction d’une aiguille aimantée comme une source d’énergie géomatique propice au bien-être. A contrario, au Japon, une tradition stipule que dormir la tête au nord raccourcirait la vie, puisque c’est la direction vers laquelle on oriente les morts. Aucune étude scientifique n’a pu trancher ni montrer que la qualité du sommeil dépendait de l’orientation du corps par rapport à la rose des vents. Cultures et habitudes de sommeil varient énormément à travers le monde. La meilleure orientation pour dormir ? C’est celle qui vous convient !

0

Il n'y a aucun commentaire