Comprendre

  1. Accueil
  2. Stress
  3. Pourquoi le stress fait perdre la raison ?

Pourquoi le stress fait perdre la raison ?

Un premier rendez-vous, un entretien d’embauche, un examen… sont autant d’expériences facteurs de stress. Mais le stress peut aussi s’envisager sous un autre angle. Selon le Docteur Jacques Fradin, Comportementaliste et Cognitiviste à l’Institut de médecine environnementale de Paris, le stress peut en effet s’avérer positif. Enfin une bonne nouvelle sur le sujet ! Comment décoder les différents types de stress et apprendre à réduire votre stress facilement ?. Décryptage…

1ère étape : apprenez à décoder les différents types de stress

En tant qu’humains, nous vivons des phases d’anxiété, d’agressivité ou de découragement que nous pouvons identifier à trois états, instinctifs. Ces trois états de stress, ou « États d’Urgence de l’Instinct (EUI) »[1], fonctionnent de la même façon.

Devant un danger, tout animal ou tout humain peut :

  1. Chercher à s’échapper ou à se cacher (état de Fuite) ;
  2. Se retourner contre l’agresseur, chercher à l’intimider par des rituels de combat et, en dernier recours, tenter de se battre (état de Lutte)
  3. Si l’état de Fuite ou de Lutte sont des échecs, l’individu va faire le mort, se faire oublier, pardonner… ou se laisser manger (état d’Inhibition).

Le stress est donc toujours là, il change simplement de stratégie face à l’obstacle.

M comme Mortel

A l’origine, lorsque le stress était défensif, il prévenait d’un danger souvent mortel, comme l’attaque d’un animal sauvage en se basant sur le ratio taille/poids ou la distance qui sépare de l’agresseur et définit si l’individu est capable de fuir ou lutter.

R comme Réalité

Aujourd’hui, le stress trouve le plus souvent ses origines dans nos états mentaux, en décalage avec la réalité objective. Mais il demeure une alerte. Il convient alors de la décoder pour comprendre de quoi ce stress est le signe.

I comme Irrationnel

Souvent, le stress est le signe que la raison n’est plus écoutée. Manifestation de notre cerveau reptilien, le stress est une trace archaïque qui bloque l’activité du néocortex frontal, la partie la plus intelligente de notre cerveau.

Pour le Docteur Jacques Fradin, le stress nous indique que nous commettons une erreur de raisonnement au niveau :

  • de l’intention,
  • de l’attitude,
  • ou du comportement.

E comme Erreur

Le stress nous invite à chercher notre erreur de raisonnement et à la corriger. Cette façon de concevoir le stress met l’accent sur la perception des causes du stress et fait la part belle au pouvoir de chacun pour trouver des solutions. De ce point de vue, il est préférable de travailler collectivement à réduire le stress, mais il est aussi possible d’agir individuellement sur nos perceptions afin de diminuer la charge de stress.

2ème étape : réduisez votre niveau de stress avec des gestes simples et faciles à mettre en œuvre

  • Marchez ! Une marche de 10 min

Une marche de 10 minutes permet de libérer des endorphines qui ont pour effet de réduire les hormones du stress.

  • Respirez !

Les exercices de respiration – ou simplement le fait de faire quelques respirations profondes – peuvent aider à réduire le stress et à soulager les tensions, grâce à un supplément d’oxygène[2].

  • Visualisez !

Les Instituts nationaux américains de la santé reconnaissent le pouvoir de l’ »imagerie mentale » pour susciter une réaction de détente. Comment faire ? Installez-vous confortablement (à votre bureau, dans une salle de conférence vide…) puis imaginez une scène paisible : des vacances à venir, votre plage favorite. Vous pouvez même vous imaginer réaliser un futur objectif !

  • Devenez adepte des travaux manuels

La répétition de mouvements peut apaiser l’angoisse. Le Dr. Herbert Benson, expert en pleine conscience, approuve. Selon lui, tricoter remplit deux critères de la méthode de pleine conscience: « la répétition d’un son, d’un mot, d’une prière ou d’un mouvement, et la mise de côté de pensées parasites pour se focaliser sur la répétition du geste. »

  • Offrez-vous une plante !

Plus que des purificateurs d’air, les plantes d’intérieur peuvent aussi vous aider à vous détendre. Selon le magazine Prevention, une étude de l’Université de l’Etat de Washington a ainsi démontré qu’un groupe de personnes stressées qui entraient dans une pièce remplie de plantes voyaient leur tension artérielle baisser de 4 %, tandis qu’un groupe équivalent mais qui n’avait pas vu les plantes ne connaissait une baisse que de 2 %.

[1] http://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-stress-comprendre-gerer-stress-855/page/5/

[2] http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/09/stress-conseil-scientifique-prouve-destresser_n_3897301.html

0

Il n'y a aucun commentaire