Comprendre

  1. Accueil
  2. Activité physique
  3. Se mettre au CrossFit : une bonne idée pour moi ?

Se mettre au CrossFit : une bonne idée pour moi ?

Le CrossFit se veut être un entraînement sportif varié qui casse la routine. Stimulant, différent, intense… Mais tout le monde peut-il le pratiquer ? Quels sont les risques et les erreurs à éviter pour se mettre au CrossFit sans se blesser ?

Le CrossFit, qu’est-ce que c’est ?

Ce sport santé en venu des Etats-Unis sous l’impulsion de Reebok est en plein essor en France depuis le début des années 2010. Devenue marque déposée, la pratique s’organise dans des box (salles d’entraînement spécifiques).

Basée sur des efforts intenses, elle nécessite haltères, poids, barres de traction. Au programme des réjouissances : un mélange de musculation, d’haltérophilie, et de mouvements gymniques ; un entraînement croisé donc, comme son nom l’indique. Le concept CrossFit comprend 52 exercices à haute intensité et balaye plusieurs grands axes de travail : endurance cardiovasculaire et musculaire, équilibre, agilité, précision, puissance, vitesse, flexibilité, ou encore coordination et force.

Toujours plus vite, plus lourd, plus intense : réputé pour brûler beaucoup de calories et être un sport de haute intensité, le CrossFit est-il une pratique sportive donnée à tout le monde ? On a posé la question à Carole Castellani, 30 ans, CrossFit athlète, coach à CrossFit Lyon et préparateur physique au Lou Rugby, égérie de Sport n’ Bio.

Commencer le CrossFit : erreurs et risques quand on démarre

 

  • Vouloir se mettre au CrossFit seul

Il y a beaucoup de vidéos qui tournent sur les réseaux sociaux. Le risque : penser qu’on peut se lancer dans le CrossFit depuis son salon en se levant un matin, alors que ce doit être un sport encadré, avec des coachs spécifiquement formés à ça.

 

  • Mal choisir sa salle de CrossFit

Se mettre au CrossFit demande de bien choisir sa salle. CrossFit est une marque déposée, les coachs reçoivent des formations spécifiques, mais des salles sans le label tentent de copier le concept (type CrossTrainning) sans en proposer le service et la sécurité.

 

  • Vouloir aller trop vite

En regardant les autres faire, il y a souvent des envies de griller les étapes mais il est important de suivre les premières séances d’initiation qui décortiquent les mouvements et les techniques. Non, il ne faut pas vouloir soulever 200 kg la première semaine, ni le premier mois d’ailleurs ! La clé est vraiment d’y aller progressivement.

 

  • Ne pas s’écouter

Dans le feu de l’action, avec la cohésion de groupe entre « partners », on est tenté de dépasser ses propres limites. Les participants ont tendance à l’oublier au départ, mais ce n’est pas une course à la performance, il s’agit surtout d’être propre dans la réalisation des exercices. Ecoutez votre corps : si le mouvement se dégrade, ralentissez ou diminuez la charge.

 

  • Mal doser son entraînement CrossFit

Il faut s’écouter mais pas trop… Les premières séances laissent des traces, surtout au début. Les muscles sont fatigués. Ce n’est parce qu’on a des courbatures qu’il faut tout stopper. Mais au lieu d’enchaîner sur une nouvelle séance de CrossFit coup sur coup, on peut miser sur des étirements, du gainage… Les douleurs passeront plus vite.

Se tromper d’objectif

Souvent, quand on choisit de se lancer dans le CrossFit, on est tenté d’aller chercher des charges très lourdes, qui ne nous correspondent pas. D’une part, on ne sera pas dans la bonne posture, et on ne travaillera plus ce qu’on voulait. Exemple : sur un effort cardio, on ne pourra tenir 20 minutes si la charge est trop importante ; et donc on passera à côté de l’objectif initial du coach.

Est-ce qu’il y a des risques à faire du CrossFit ?

 

  • Mal se positionner

80 squats, 80 pompes… D’une posture mal reproduite et répétée en découle des sensations erronées qui peuvent donner lieu à des tensions musculaires, voire des blessures musculaires ou articulaires. Exemple : vouloir faire des squats très bas mais avoir le regard et les fessiers mal placés et une respiration non adaptée risque d’avoir un impact dans les genoux ou les hanches.

 

  • Souffrir au niveau des lombaires

Lombalgie, inflammations lombaires, tensions musculaires dans l’épaule… Les tensions dans le dos sont fréquentes, surtout si on ne force pas correctement. Particulièrement si l’on manque de mobilité.

 

  • Ne jamais avoir pratiqué de sport

Si on passe d’être assis dans un canapé à faire un marathon, forcément, on risque de choquer le corps, de le mettre en alerte. Il va réagir, le cœur battre vite : les personnes débutantes qui n’ont pas l’habitude et qui viennent de commencer le crossfit peuvent paniquer.

Bonus : 3 astuces bonnes pratiques en CrossFit

N’hésitez pas à demander des conseils au coach. Dans un cours, il y a un coach pour 10/12 personnes, cela permet l’individualisation des exercices.

Pensez alimentation de récup : mangez suffisamment de légumes et de céréales.

Hydratez-vous toute la journée, y compris pendant le cours de CrossFit ; le coach laisse des moments de pause pour boire.

Le site officiel du CrossFit®

0

Il n'y a aucun commentaire