Comprendre

  1. Accueil
  2. Sommeil
  3. Pourquoi mon sommeil est agité ?

Pourquoi mon sommeil est agité ?

En moyenne, nous passons un tiers de notre vie à dormir. Avoir des nuits agitées ou ne dormir que quelques heures a donc des répercussions sur votre organisme, et aujourd’hui, un Français sur trois déclare souffrir de troubles du sommeil. Pour se sortir du cercle vicieux des troubles du sommeil, il est primordial d’en déceler la cause. Explications avec la Fondation APRIL.

 

Avant tout, rappelons qu’un sommeil normal dure en moyenne 8 heures.  4 à 6 cycles de 90 min environ se succèdent avec différents stades de sommeil, du plus léger au plus profond et qui se terminent habituellement par une phase de sommeil paradoxal (stade proche de l’éveil).

Quels sont les différents troubles du sommeil et leurs causes ?

Aujourd’hui, trois types de troubles du sommeil sont recensés :

  1. L’hypersomnie qui implique de dormir au moins dix heures par nuit et d’avoir des périodes de somnolence au cours de la journée.
  2. La dyssomnie qui implique de dormir sur une courte durée avec une mauvaise qualité de sommeil.
  3. La parasomnie qui implique d’avoir un sommeil agité.. Ce trouble correspond notamment à une tendance à faire des cauchemars, avoir des spasmes, faire des micro-réveils et parfois de l’apnée du sommeil.

Intéressons-nous plus spécifiquement à la parsomnie…

Les principales causes de la parasomnie peuvent être d’origine physiologique, psychologique ou pathologique. Ces symptômes interviennent généralement lors de la phase du sommeil profond ou du sommeil paradoxal.

Les cauchemars sont souvent dus au stress, à un traumatisme, à une peur excessive ou encore à la consommation d’alcool. L’apnée du sommeil vient d’une obstruction des voies respiratoires. Les sursauts et les spasmes sont quant à eux liés à un problème physique, comme une carence par exemple.

Retrouver ici une analyse personnalisée des troubles du sommeil, réalisée par la Fondation Sommeil.

Quelles solutions contre la parasomnie ?

Pour dormir, il est possible de prendre des somnifères, mais attention ! Leur consommation doit être contrôlée par un médecin.

Des rituels quotidiens pour vous préparer à un bon endormissement peuvent également être mis en place.

Si vous souhaitez privilégier des solutions naturelles, certaines plantes sont utiles pour remédier aux troubles du sommeil.

  • En infusion, la valériane, la passiflore, la verveine, ou encore la mélisse ont des effets apaisants et sédatifs
  • L’huile essentielle de lavande ou de bergamote apaise et favorise une bonne nuit de sommeil. Vous pouvez en appliquer sur votre oreiller ou en diffuser dans votre chambre au moment ducoucher. Mélangée avec une huile végétale, vous pouvez en appliquer légèrement sur votre peau.
  • Les Fleurs de Bach sont utiles en cas de problèmes pour dormir
  • Enfin, en thérapie, certains psychologues peuvent pratiquer l’hypnose. La sophrologie constitue également une bonne alternative pour retrouver le sommeil.

 

Pour les plus insomniaques qui sommeillent en vous, retrouvez ici quelques conseils de la Fondation APRIL pour vous libérer et retrouver avec plaisir votre couette  !

0

Il n'y a aucun commentaire