Agir

  1. Accueil
  2. Sommeil
  3. Quelles positions pour bien dormir ?

Quelles positions pour bien dormir ?

En moyenne, nous passons un tiers de notre vie à dormir. Des nuits essentielles mais pas toujours reposantes. Ce problème peut pourtant être résolu dès que nous nous glissons sous la couette ! Sur le dos, sur le ventre, sur le côté : à chacun sa position pour dormir. Mais toutes ces positions se valent-elles en matière de santé ?

Adopter la bonne position idéale pour dormir est primordial afin de passer une bonne nuit de sommeil, et récupérer du stress de la journée.
Lorsque l’on dort, notre corps est vulnérable car il peut rester figé dans une mauvaise position, ce qui n’est pas sans conséquences au réveil : courbatures, maux de dos, muscles bloqués, etc. Il faut être conscient que lorsque l’on souffre de maux divers, la position couchée augmente les sensations de douleur, en raison de la loi de l’apesanteur. En revanche, « certaines postures vont gêner le sommeil » confirme le Dr Jérôme Lefrançois, médecin généraliste et membre de la Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil (SFRMS). Prendre le temps de corriger sa position est important pour des nuits complètes, un bon fonctionnement du métabolisme, et du système immunitaire. La Fondation APRIL vous donne les clés pour vous assurer d’adopter la meilleure position pour dormir.

Trois positions de prédilection pour dormir

 

  • Dormir sur le ventre :

S’endormir face contre l’oreiller et sur le ventre, peut être symbole de réconfort. Pourtant, cette position n’est pas la plus adéquate ! Elle peut engendrer une mise en tension des muscles de la gorge, des cervicales, et un appui sur la cage thoracique qui entraînera des difficultés respiratoires. Quand on dort sur le ventre, la tête est tournée sur le côté et la colonne vertébrale subit des torsions. Si vous n’arrivez pas à vous défaire de cette position, mieux vaut dormir sur un matelas bien ferme et un oreiller plutôt plat.

 

  • Dormir en position fœtale :

Il s’agit de la position la plus commune et pourtant, la colonne vertébrale n’adopte pas sa courbure naturelle, elle est trop arrondie, notre corps trop recroquevillé, et la cage thoracique ne se déploie pas assez. Si on a l’habitude de dormir dans cette position, mieux vaut plier une jambe et tendre l’autre pour soulager le bassin.

 

  • Dormir sur le dos :

Il s’agit de la position idéale pour la bonne santé du corps. Il faut savoir que dormir toujours du même côté peut entraîner un écrasement cutané et musculaire, car le sang et l’oxygène ne se déplacent plus correctement dans les tissus. Mais attention : si votre dos est plutôt courbé, veillez à soutenir votre nuque avec plusieurs coussins. Cette position n’est pas recommandée pour les personnes sujettes aux ronflements et à l’apnée du sommeil.

 

Quelles positions pour quelles situations ?

 

  • La bonne position pour dormir pour les femmes enceintes :

La position des futures mamans pour bien dormir dépendra de leurs envies, et si le bébé n’est pas à l’aise, il le fera comprendre en bougeant. Pour les derniers mois, il est préférable de dormir du côté gauche pour ne pas bloquer la circulation sanguine. Les coussins peuvent devenir de bons alliés !

 

  • En cas d’asthme ou de ronflements :

Afin d’assurer une bonne respiration, oubliez la position sur le ventre qui coupera votre souffle. Mieux vaut dormir en position latérale de sécurité, sur le côté.

 

  • En cas de mauvaise circulation sanguine :

Relevez vos jambes en utilisant plusieurs coussins, pour avoir les jambes plus hautes que le niveau de la tête.

 

  • En cas de rhume :

Difficile de dormir quand on a le nez bouché. Pour améliorer son sommeil lorsqu’on est malade, il suffit de prendre quelques précautions avant le coucher et de surélever le haut de votre corps avec des coussins. Le buste redressé permet d’alléger la pression sur les sinus, de respirer avec moins de difficulté, et d’éviter les sensations d’étouffement au cours du sommeil.

 

  • En cas de maux de dos :

Pour atténuer ces douleurs, il convient de surveiller ses postures de jour comme de nuit. Privilégiez de dormir sur le côté, la nuque supportée par un coussin et en plaçant un autre coussin entre les genoux. Si vous dormez sur le dos, pensez à placer des oreillers sous les genoux.

 

  • En cas de maux de ventre :

Pour dormir malgré une crise gastrique pendant la nuit, on préconise de surélever votre buste afin d’éviter que les flux remontent dans votre œsophage.

Si vous êtes en période de menstruation, nous vous conseillons une position fœtale avec une bouillotte pour détendre votre ventre.

 

L’astuce en plus de la Fondation APRIL : comment sortir de votre lit en préservant votre dos ?

C’est au lever du lit que le bas du dos est le plus vulnérable, c’est pourquoi vous devez vous aider de vos bras ! Roulez sur le côté de lit, aidez-vous du coude qui appuie sur le matelas pour vous asseoir, puis levez-vous après quelques secondes.

0

Il n'y a aucun commentaire