COVID-19

  1. Accueil
  2. Covid-19
  3. Comment maintenir une activité physique régulière à la maison pendant le confinement ?

Comment maintenir une activité physique régulière à la maison pendant le confinement ?

Pour éprouver les bénéfices de l’activité physique sur la durée, mieux vaut tenir la distance ! Au-delà des bonnes résolutions, les pratiques sportives doivent idéalement s’inscrire dans les activités de la vie quotidienne pour être fréquentes et bénéfiques. La période de confinement liée à l’épidémie de Covid-19 est idéale pour continuer à se dépenser chaque jour. Mais alors, comment pratiquer une activité physique régulière en toute sérénité ? Adoptez les bons réflexes : régularité, endurance et plaisir…

Régularité et constance : deux conditions de la réussite

Faire du bien à sa santé ne suppose pas des pratiques sportives intenses ou de haut niveau. En effet, au-delà d’une certaine quantité — l’équivalent de cinquante kilomètres de jogging par semaine —, les effets sur la santé n’augmentent presque plus. En la matière, mieux vaut tenir que courir !

Des activités physiques et sportives à pratiquer tout au long de la semaine de confinement

Les bénéfices des activités physiques et sportives sur la santé sont fortement liés à la régularité de la pratique. Les recommandations de santé publique préconisent ainsi des temps quotidiens ou hebdomadaires. S’il n’est pas possible d’intégrer chaque jour la « dose » nécessaire, ce n’est pas grave tant que celle-ci est lissée sur la semaine ainsi il n’existe pas de fréquence idéale de pratique des activités physiques, mais un étalement harmonieux dans la semaine est recommandé, tout en respectant des phases de récupération suffisante. En revanche, il est important de suivre chaque jour les recommandations pour lutter contre la sédentarité d’autant plus durant le confinement qui favorise de longues heures assises dans la cadre du télétravail.

De plus, l’activité physique doit être adaptée en fonction de l’âge et de la condition physique.

Pour les adultes, 30 minutes d’activité physique sollicitant l’aptitude cardio-respiratoire sont recommandées chaque jour. Cependant suite aux décisions gouvernementales, il reste préférable pour la santé de tous de rester chez soi. Pour se faire, de nombreuses applications mobiles ou des spécialistes du fitness proposent des sessions d’entrainements de musculation, de renforcement musculaire et de cardio pouvant être réalisées directement à la maison.

L’idéal étant d’étaler l’activité sur au moins 5 jours par semaine, quitte à fractionner les périodes d’activité par tranches de 10 minutes dans la journée. Il est également recommandé de pratiquer des activités de renforcement musculaire une à deux fois par semaine, que ce soit dans le cadre des activités de la vie quotidienne ou au cours de séances dédiées d’exercice physique.

Tenir la longueur

La régularité est importante parce que les effets de l’activité physique sur la santé ne sont pas durables sur le long terme. Autrement dit, un quinquagénaire qui était très sportif jusqu’à l’âge de trente ans n’en garde aucun avantage s’il a cessé son entraînement entre-temps. C’est rude, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour s’y mettre et le confinement est la période idéale pour s’y remettre en douceur ! Ainsi, même si elle ne commence qu’au soir de sa vie, une personne âgée pourra améliorer son état de santé, et notamment prévenir les risques de chutes et de fractures et gagner en souplesse. De même, pour toutes les maladies non transmissibles sur lesquelles l’activité physique a une action préventive (diabète de type 2, maladie cardio-vasculaire, certains cancers, etc.), les bénéfices se font sentir assez rapidement sur la fatigue et l’essoufflement et, en moyenne, après 2 à 3 mois sur les paramètres cardio-métaboliques (glycémie, tension artérielle, etc.). En conclusion, l’idéal est bien de commencer tôt et de ne pas s’arrêter…

Tout l’enjeu ensuite est de bien choisir l’activité physique à réaliser pendant le confinement. Le but ? Trouver celle qui est la plus adaptée à soi-même, à ses envies, à son tempérament, au temps qu’on peut y consacrer, etc. On l’a compris, constance et régularité sont importantes, alors autant privilégier une activité plaisante !

Comment équilibrer son goûter en cette période de confinement ?

COVID-19

Bougez c'est bon pour la santé, et encore plus en période de confinement !

COVID-19

1

Il y a 1 commentaire

Ariane Petitpierre 25 avril 2020 10h11 Répondre

Pour les non sportif : Ne pas prendre l’ascenseur, faire le ménage, cuisiner debout même pour préparer les légumes, utiliser l’heure autorisée de sortie pour marcher d’un bon pas, si sur votre parcours il y a des pentes ne pas hésiter à les prendre en montée. N’oubliez pas votre bouteille d’eau.