1. Accueil
  2. Nutrition
  3. L’influence de la publicité sur l’alimentation des jeunes

L’influence de la publicité sur l’alimentation des jeunes

18 minutes de publicité par jour dont 13 pour l’agroalimentaire : voilà à quoi serait soumis chaque jour un téléspectateur en France. Quelle est l’influence de la publicité sur l’alimentation ?

Influence de la publicité sur l’alimentation des jeunes

De nombreuses études se sont penchées sur la manière dont la publicité fonctionne avec les enfants. 30 % des annonces que la publicité diffuse pendant les programmes pour enfants portent sur des produits alimentaires. Elle les présente comme des objets de plaisir gustatif, avec une argumentation principalement axée sur la séduction visuelle et sonore. D’autres études disent que les trois quarts des messages publicitaires destinés aux enfants porteraient sur l’alimentation, mais que seul un sur dix concernerait des produits recommandés dans le cadre d’une alimentation saine. Beaucoup de personnes s’en indignent.

Quels sont les effets de la publicité sur les jeunes ?

Les conséquences de la publicité se situent à trois niveaux. D’abord, cela augmente la consommation d’aliments riches : les enfants soumis aux annonces ont tendance à sélectionner plus de produits riches en sucre, en graisse ou en sel.

Ensuite, elle développe le grignotage : après l’avoir vue, les enfants semblent favoriser le grignotage d’aliments non recommandés dans le cadre d’une alimentation saine, plutôt que des repas structurés à heures régulières.

Enfin, elle permet un choix qualitatif : les enfants exposés feraient des choix alimentaires moins efficients en termes nutritionnels. Ils développeraient notamment une croyance selon laquelle les produits peu nutritionnels sont bons pour la santé.

La position de l’OMS sur le marketing alimentaire

Lors d’un forum qui s’est tenu à Oslo en 2006, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a dénoncé l’impact néfaste du marketing alimentaire sur les habitudes alimentaires chez les jeunes. Les gouvernements sont désormais invités à travailler avec les industries agroalimentaires pour en limiter les aspects négatifs.

Des rapports nationaux ont aussi insisté sur l’effet que la publicité avait sur les préférences et les choix alimentaires des enfants, et sur ses conséquences dans le développement de l’obésité infantile.

Les facteurs environnementaux ont un impact sur l’alimentation

Dans une approche systémique,  les chercheurs mettent en avant l’influence de l’ensemble des facteurs environnementaux plutôt que celle des seules publicités. Famille, études, autres enfants… Tout cela aurait une influence globale plus importante. Et d’autres études prouvent que la publicité est moins présente sous sa casquette alimentaire que dans les années 70.

La publicité fait partie d’un enjeu global

L’alimentation est un secteur aux enjeux gigantesques. Tous les faits économiques que nous venons d’évoquer s’ajoutent à la construction sociale et historique de notre alimentation. Cela façonne progressivement de nouvelles habitudes alimentaires.

0

Il n'y a aucun commentaire