Comprendre

  1. Accueil
  2. Stress
  3. L’hypnose pour combattre le stress

L’hypnose pour combattre le stress

L’hypnose est un état modifié de la conscience, un état de relaxation profonde, créé dans le but de libérer un blocage. Comment peut-il combattre le stress et l’anxiété ? Explications pas à pas avec la Fondation APRIL.

L’hypnose est décrite comme un « état passager d’attention modifiée chez le sujet, qui peut être produit par une autre personne et dans lequel divers phénomènes peuvent apparaître en réponse à des stimuli ». Dans le domaine thérapeutique, l’usage le plus réputé est l’anesthésie. Par la suite, pour soigner des troubles du sommeil et arrêter de fumer. Aujourd’hui, l’hypnose médicale connaît un regain d’intérêt en anesthésie, en complément de la sédation. Grâce à elle, l’anxiété des patients est réduite, et améliorerait même la relation médecin-patient.

Quelle différence entre stress et hypnose ?

Pour rappel, le stress est un état d’alerte de l’organisme lorsqu’il se (re)trouve dans une situation le contrariant. L’adrénaline secrétée à ce moment augmente le rythme cardiaque. A court terme et de temps en temps, le stress n’est pas mauvais. En revanche, s’il devient régulier, il est nécessaire de s’en débarrasser.

L’anxiété, quant à elle n’est pas créée par des agents de stress externes, mais par l’individu lui-même. Dans ce cas, en plus de l’adrénaline, le cortisol est secrété par l’organisme. Quand l’anxiété est généralisée, elle mène souvent vers un état dépressif.

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

Une séance avec un hypnothérapeute se déroule généralement de la façon suivante :

  1. le patient se met à l’aise, allongé ou assis
  2. le spécialiste établit un contact avec le patient pour qu’il soit disposé à se laisser guider
  3. le patient est appelé à se relâcher en laissant son corps et son esprit se reposer
  4. la voix du thérapeute guide la séance pour conduire au subconscient
  5. toujours sous l’impulsion de son thérapeute, le patient analyse son subconscient pour trouver la source de son stress ou de son anxiété
  6. une fois repérée, le subconscient indique au patient les différentes formes de libération, sous l’impulsion du thérapeute
  7. enfin, le patient est ramené à l’état d’éveil

Attention aux idées reçues : lors d’un état hypnotique, le patient ne dort pas ! Ce n’est pas non plus un lavage de cerveau ! Ici, vous apprenez à repérer, puis à vous affranchir des éléments stressants. Une étude de l’INSERM explique que l’hypnose aide à lutter contre les phobies, les troubles du sommeil et le sevrage de certaines drogues comme le tabac.  Dans certains cas, « l’hypnose peut même aider à la guérison de maladies chroniques, comme les acouphènes par exemple » explique le Dr Gérard Arcas, médecin et chirurgien ORL.

Le saviez-vous ? Vous vous êtes déjà probablement hypnotisé sans le savoir. Par exemple, en regardant fixement la flamme d’une bougie, l’aiguille d’une horloge, une forme qui vous intrigue… Ces états sont déjà une forme d’hypnose, et vous remarquerez que votre conscience n’est plus en alerte dans ces moments-là. Le corps et l’esprit ont besoin de ces instants de relâchement pour se relaxer.

Pour voir une séance d’hypnose médicale, cliquez-ici.

0

Il n'y a aucun commentaire