Comprendre

  1. Accueil
  2. Nutrition
  3. L’alimentation pendant la grossesse

L’alimentation pendant la grossesse

Pendant 9 mois, la future maman doit veiller à s’alimenter de façon équilibrée et consommer tous les nutriments dont le bébé a besoin pour se développer. Quels aliments sont proscrits ? Conseillés ? La Fondation APRIL vous accompagne pas à pas.

L’INPES a mis en place le guide Nutrition et grossesse, pour aider les femmes enceintes à répondre aux questions liées à leur alimentation. N’hésitez pas à le lire afin de suivre leurs conseils illustrés. Il est en effet important de bien se nourrir durant cette période, car c’est le corps de la mère qui fournit au bébé les nutriments dont il a besoin pour grandir. Bien s’alimenter contribue donc à la bonne santé du futur bébé, mais aussi à celle de la maman.

Les conseils de base pour bien manger pendant la grossesse

  • Manger trois repas équilibrés par jour tout en respectant sa faim
  • S’octroyer deux collations par jour en cas de fringales
  • Consommer varié et équilibré et de façon régulière
  • Éviter les régimes et les aliments transformés
  • Boire beaucoup d’eau

Manger pour deux ne signifie pas manger deux fois plus, mais plutôt porter deux fois plus d’attention à la qualité de votre alimentation ! En revanche, il est indéniable que les besoins caloriques sont plus importants. Pour une journée, ceux-ci passent de 0 à 100 calories au premier trimestre, à 350 calories pendant le deuxième trimestre et à 450 calories au troisième trimestre. Comme ces besoins augmentent lentement au début, il se peut que vous n’ayez pas plus faim les premières semaines. Ne vous forcez pas, suivez votre appétit naturel. En revanche, faire grandir un fœtus nécessite beaucoup de vitamines et de minéraux, comme le fer, l’acide folique, le calcium et la vitamine B12. Pour cette raison, il est important que vous adoptiez une alimentation qualitative.

Que manger pendant la grossesse?

Les fruits et légumes composent la moitié du repas, notamment parce qu’ils contiennent beaucoup de minéraux, vitamines, eau et fibres. N’oubliez pas de bien les laver à l’aide d’une brosse pour réduire leur teneur en pesticides.

La seconde moitié du repas se partage entre les aliments à grains entiers et les protéines. Les aliments à grains entiers regroupent les produits céréaliers dont le pain, les pâtes, le riz, etc. Attention à ne pas trop manger de biscuits car ils sont certes sources de céréales, mais ils contiennent aussi une grande quantité de sucre. Pour les protéines, elles regroupent notamment le poulet, le poisson, les légumineuses, le soja, les œufs, les noix, etc. Cette famille d’aliments fournit aussi le bon gras, la vitamine D et la vitamine B12.

Pour le poisson, prêtez attention à sa teneur en mercure. Certains poissons peuvent contenir des contaminants pouvant causer des dommages au système neurologique du bébé. Limitez donc la consommation de thon ou d’espadon par exemple.  En revanche, les produits de la mer suivants peuvent être consommés sans restriction : truite, aiglefin,  maquereau, saumon et sardines.

Quels aliments éviter quand on est enceinte ?

Consommer certains aliments pendant une grossesse peut présenter un risque pour la femme, un accouchement prématuré, la toxoplasmose ou des infections par exemple. Voici la  liste des aliments à proscrire :

  • les œufs crus
  • les produits laitiers non pasteurisés ou les fromages à pâte molle
  • les fruits et les légumes frais qui n’ont pas été lavés
  • les sushis et ceviche (poisson cru)
  • la viande pas assez cuite
  • les fèves germées
  • les jus de fruits non pasteurisés
  • l’alcool

Si vous êtes végétarienne, attention à votre apport en fer et en vitamine B12 pour limiter les risques d’anémie.

Découvrez ici des inspirations de menus pour toujours manger varié, équilibré, et prendre la santé du bon côté pendant votre grossesse.

0

Il n'y a aucun commentaire