Comprendre

  1. Accueil
  2. Nutrition
  3. Focus sur l’intoxication alimentaire

Focus sur l’intoxication alimentaire

L’intoxication alimentaire est une infection très répandue chez les Français. Souvent causée par la consommation de produits contaminés, de nombreux effets désagréables touchent le malade. Alors comment éviter ces infections ? Quels sont les gestes préventifs à adopter ? Avec la Fondation APRIL, découvrez les astuces pour ne pas être touchés par l’intoxication alimentaire !

Qu’est-ce que l’intoxication alimentaire ?

Une intoxication alimentaire est une maladie infectieuse ou accidentelle ressentie suite à l’ingestion de nourriture ou de boisson contaminée. Ce type d’infection est très courant au sein de la population et n’est habituellement pas très grave. L’intoxication alimentaire reste à surveiller de très près puisque dans certains cas, les conséquences sont plus sérieuses pour certaines personnes.

Quelles sont les causes ?

Pour comprendre les raisons qui entrainent cette maladie, il est important de différencier  deux types d’intoxication alimentaire : la toxi-infection alimentaire (aussi appelée  intoxication alimentaire)  et l’infection alimentaire.

La toxi-infection alimentaire est causée par la consommation d’aliments contenant des agents pathogènes infectieux comme les bactéries, les virus et les parasites.

L’infection alimentaire est la résultante de l’ingestion de produits non comestibles ou toxiques.

L’intoxication alimentaire se résume par la contamination de nos aliments par divers micro-organismes qui contaminent par la suite l’individu qui les consomment. La contagion peut arriver à n’importe quelle étape du processus alimentaire.

Quels sont les symptômes ?

En cas d’intoxication alimentaire, les premiers signes de la maladie apparaissent très rapidement et souvent moins de 24h après avoir mangé l’ingrédient en question. Le corps va alors lutter contre l’agent pathogène à travers des vomissements, des maux de ventre et de la diarrhée. Parfois de la fièvre et des maux de tête peuvent accompagner l’ensemble des précédents symptômes.

Les signes de la maladie ont des durées assez variables en fonction du patient : de 1 jour à 1 semaine.

Quels sont les traitements ?

Dans la plupart des cas, le traitement de l’intoxication alimentaire n’a pas de solution médicale mais passe principalement par une grande hydratation.  Dans d’autres cas plus sévères, il est nécessaire de passer à un traitement médicamenteux surtout pour les publics fragiles comme les enfants, les femmes enceintes …

Quelles sont les personnes les plus sensibles et comment éviter l’intoxication alimentaire ?

Les publics à risques

De nombreuses personnes courent un grand risque lors d’une intoxication alimentaire :

Les personnes âgées

– Les bébés

Les femmes enceintes

– Les personnes atteintes de troubles médicaux chroniques

En cas d’intoxication alimentaire, il est vivement recommandé à ces individus de se rendre immédiatement chez un médecin.

Comment éviter une intoxication alimentaire ?

Pour éviter de développer une intoxication alimentaire, il est important d’adopter des règles d’hygiène évitant aux bactéries de se développer. Quelques conseils pratiques :

  • Se lever les mains avant de préparer son repas ou de manipuler des aliments
  • Désinfecter régulièrement son réfrigérateur
  • Conserver les aliments dans un contenant propre
  • Respecter les dates limites de consommation des produits
  • Être attentif à la fraîcheur de l’ensemble des aliments préparés

Certains produits sont également plus susceptibles de provoquer des intoxications alimentaires comme les œufs, les graines germées, les coquillages, le lait cru ou encore les viandes insuffisamment cuites.

Alors, le conseil le plus précieux est de bien rester attentif aux plats que nous mangeons pour rester en bonne santé tout au long de l’année !

Comment fonctionne notre digestion ?

Comprendre

L’eau, c’est la vie !

Agir

0

Il n'y a aucun commentaire