Agir

  1. Accueil
  2. Sommeil
  3. Les effets du changement d’heure sur notre organisme

Les effets du changement d’heure sur notre organisme

Deux fois par an dans environ 70 pays de notre planète, a lieu un changement d’horaire. Objectif ? Avancer ou reculer nos montres d’une heure. Si ce changement d’heure permet de mieux se synchroniser à la durée d’ensoleillement, il n’est pas sans conséquences directes sur notre santé et notre énergie. La Fondation APRIL vous donne quelques conseils pour vous adapter à ce changement, qui aura lieu cette année, le dimanche 28 octobre 2018.

Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974 pour réaliser des économies d’énergie. Aujourd’hui, ces variations ont été harmonisées au sein de l’Union européenne : le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars, et le passage à l’heure d’hiver le dernier dimanche d’octobre. Cette année 2018 aura été marquée par un vote des députés du Parlement européen en faveur de la suppression du changement d’heure. Il est toutefois difficile pour l’instant de trouver une solution à échelle européenne…

Quels sont les effets du changement d’heure sur notre horloge biologique ?

En réalité, il existe plusieurs horloges biologiques dans notre organisme, la principale étant située dans le cerveau, elle synchronise tous nos rythmes biologiques. Notre rythme est synchronisé sur 24 heures, la lumière du soleil étant le facteur externe le plus puissant, suivi par les activités quotidiennes comme les repas, le travail, etc.

Le changement d’heure a donc des conséquences directes sur notre énergie et notre sommeil. En effet, les mitochondries, qui sont des réserves d’énergie microscopiques, permettent aux cellules de notre corps de bien fonctionner. Elles sont influencées par notre horloge biologique et perdent de leur vitalité lorsque celle-ci est troublée. Par ailleurs, le changement d’heure augmente chez beaucoup de personnes le temps d’endormissement et fragmente le sommeil. Ce sont généralement les enfants, les adolescents et les personnes matinales qui sont le plus perturbées par ces variations, ce manque de sommeil provoquant manque d’attention et somnolence.

 

Quels conseils pour mieux s’adapter au changement d’heure ?

En adoptant des comportements préventifs à ce dérèglement, il est possible de diminuer les effets du changement d’heure sur notre corps :

  • Se lever 15/30 minutes plus tôt (si nous passons à l’heure d’été) ou plus tard (si nous passons à l’heure d’hiver), par rapport à votre réveil habituel, quelques jours avant le changement. Ainsi, votre horloge biologique sera moins déréglée.
  • Pratiquer une activité physique pour réguler votre fatigue.
  • Eviter tout ce qui retarde l’endormissement, comme l’exposition aux écrans ou boire du café en fin de journée.
  • Garder un rythme dans vos habitudes alimentaires, au travail, et dans toutes autres activités quotidiennes.

Prêts à adopter ces conseils ? Il ne vous reste plus qu’à reculer votre montre d’une heure le dimanche 28 octobre prochain… Le point de repère officiel du changement d’heure étant 3 heures du matin !

Pour plus d’informations sur la suppression du changement d’heure, rendez-vous ici

0

Il n'y a aucun commentaire