Comprendre

  1. Accueil
  2. Sommeil
  3. Dormir pour aller mieux

Dormir pour aller mieux

Nous consacrons en moyenne 25 ans de notre vie à dormir… et ce serait une erreur que de penser que c’est du temps perdu ! Le sommeil a en effet des fonctions cognitives et psychiques essentielles au bon fonctionnement de notre organisme. Grâce à lui, on vit bien. Et sans lui, ça peut vite aller mal. Explications de la Fondation APRIL pour mieux vivre et dormir, au quotidien.

Le sommeil, un état très actif

Le sommeil est nécessaire pour notre corps comme pour notre esprit. Le sommeil « actif » répare et prépare en participant à notre bien-être. Une étude réalisée en 2007 par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé a révélé qu’en dépit d’une représentation positive du sommeil, la quasi-totalité des Français interrogés avait une connaissance très partielle des bienfaits du sommeil sur leur santé. Or, au-delà du rôle réparateur, le sommeil permet d’ajuster de nombreuses sécrétions hormonales, de maintenir notre température interne, d’éliminer les toxines, de renforcer les muscles, de résister aux maladies mais aussi de développer et de préserver nos capacités cognitives et nos émotions.

Une bouffée d’oxygène pour le cerveau 

Le cerveau ne se repose pas vraiment pendant notre sommeil. C’est d’ailleurs durant notre sommeil profond que le cerveau en profite pour :

  • restaurer et stocker l’énergie pour le lendemain,
  • faire une « vidange » le liquide cérébro-spinal se chargeant d’évacuer les déchets métaboliques venant du cerveau[1],
  • favoriser la sécrétion de l’hormone de croissance chez l’enfant. C’est aussi pendant ce sommeil profond que s’opère le métabolisme du glucose, et donc la production énergétique,
  • renforcer les défenses immunitaires de l’organisme.

Il est aussi établi scientifiquement par exemple que la quantité réduite de sommeil profond augmente le risque de maladies comme le diabète de type 2 ou l’obésité.

Un rôle de consolidation

Certaines régions du cerveau impliquées au cours d’un apprentissage peuvent se réactiver pendant le sommeil, à la manière d’une répétition de ce qui a été appris à l’éveil. Le cerveau renforce les circuits neuronaux, en produit de nouveaux… Cela permet de consolider et de maintenir les mémoires existantes, d’accroître les capacités de mémorisation, de trier les informations… C’est le rôle de l’hippocampe et du cortex qui communiquent pour assurer le tri et le stockage des souvenirs.

Des bienfaits pour la concentration

Avoir un sommeil de bonne qualité permet de :

  • maintenir une attention,
  • s’adapter aux différentes situations de la vie quotidienne,
  • être performant d’un point de vue physique et intellectuel.

Attention !

Un mauvais sommeil :

  • augmentera nos temps de réaction,
  • provoquera des troubles de l’attention et du jugement,
  • rendra difficile la prise de décision,
  • sera potentiellement source d’accidents (domestiques, de la route, du travail),
  • peut rendre irritable et gêner les interactions sociales.

Si le sommeil profond diminue avec l’âge au profit d’un sommeil plus léger, il existe des solutions douces pour l’améliorer et retrouver un sommeil de qualité, parmi lesquelles la relaxation et le yoga. L’activité physique aussi peut aider à dormir plus profondément.

Le saviez-vous ?

Mauvais dormeur, mauvais élève

Une étude récente menée aux Etats-Unis dans 218 classes d’école primaire a montré que les élèves souffrant de troubles du sommeil ont significativement de plus mauvaises notes que les autres. Des différences notables ont été pointées en mathématiques, lecture et écriture.

[1] https://www.topsante.com/medecine/troubles-du-sommeil/sommeil-difficile/les-bienfaits-du-sommeil-profond-613794

0

Il n'y a aucun commentaire