1. Accueil
  2. Sommeil
  3. Comment reconnaître l’insomnie ?

Comment reconnaître l’insomnie ?

Un sommeil difficile est trop souvent associé à l’insomnie. À tort. On parle alors de court et mauvais dormeur.

L’insomnie c’est…

Souffrir de dormir trop peu ou mal. On parle d’insomnie aigüe (ou d’adaptation) quand elle est liée à des difficultés passagères. Elle est chronique si la durée du sommeil est au moins réduite à 6 heures 30, plus de trois fois par semaine depuis plus d’un mois.

Une nuit de solitude

L’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent. Pourtant les insomniaques endurent en silence des nuits chaotiques. La souffrance est parfois si présente que certains organisent leur vie en fonction de leurs difficultés de sommeil.

Mauvais et court dormeur

Une personne qui dort peu toutes les nuits et ne s’en plaint n’est pas un insomniaque mais un court dormeur. Une personne qui ne souffre pas des conséquences de ses difficultés d’endormissement ou de ses réveils nocturnes n’est pas non plus un insomniaque mais un mauvais dormeur.

Qui agit sur mes muscles, mes défenses, mon intelligence ?

Comprendre

La jolie mécanique du sommeil

En images

0

Il n'y a aucun commentaire