1. Accueil
  2. Nutrition
  3. Comment mieux manger ?

Comment mieux manger ?

A l’heure où la moitié des adultes et  près de 18% des enfants de 6 à 17 ans sont en surpoids ou en situation d’obésité[i], il est urgent d’agir pour encourager les Français à adopter de nouvelles habitudes nutritionnelles et à bouger plus. Comment faire de meilleurs choix alimentaires ? Zoom sur les nouvelles recommandations de Santé Publique France en matière d’alimentation, d’activité physique et de sédentarité.

Quelles sont les recommandations nutritionnelles pour les adultes ?

Top 3 des aliments dont la consommation est à augmenter :

  • Les fruits et légumes, indispensables au bon fonctionnement du corps, apportent des fibres et des éléments nutritifs (minéraux, antioxydants, vitamines) qui contribuent à protéger la santé
  • Les fruits à coques (noisette, noix, arachide…), pour leurs apports en acides gras, oméga 3 et 6 qui contribuent au bon fonctionnement cardio-vasculaire
  • Les légumineuses (pois cassés, fèves, lentilles, pois chiches) qui sont une source de magnésium, fer, lipides et vitamines

Le tout idéalement préparé « maison » pour éviter au maximum les produits transformés et les apports excessifs en sel, sucres et additifs. Pour l’assaisonnement, favoriser l’utilisation d’huiles de noix, de colza ou d’olives pour varier les plaisirs.

Egalement au cœur de ces nouvelles recommandations, l’activité physique ! Bouger plus et passer moins de temps assis contribue à limiter la sédentarité et à allonger ainsi son espérance de vie.

Quelles sont les nouvelles tendances à adopter ?

La prise en compte de l’impact de l’alimentation sur l’environnement est intégrée aux recommandations de Santé Publique France. Le développement durable s’invite au cœur de la réflexion en incitant à la consommation de fruits et légumes de saison, issus de production locale de préférence de l’agriculture biologique au détriment de l’agriculture conventionnelle afin de limiter l’exposition aux pesticides.

Bon à savoir également ! La consommation régulière d’aliments bio aurait de nombreux avantages sur la santé, notamment la diminution de 25% du risque de cancer, observée chez les consommateurs « réguliers » d’aliments bio, par rapport aux personnes qui en consomment moins souvent[ii].

Les céréales complètes sont aussi mises à l’honneur : pain complet, boulgour, quinoa, riz sauvage… La consommation de cette catégorie d’aliment diminue le risque de développer certaines maladies et participe au contrôle du poids.

Un changement notable et durable des habitudes alimentaires des Français s’est amorcé ces dernières années, avec une consommation plus responsable. Une tendance à la diminution de la consommation de protéines animales[iii] a ainsi été observée. Les raisons invoquées sont  la préservation du capital santé et la limitation des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires et de cancers.

D’autres facteurs entrent en ligne de compte sur l’état de santé d’un individu au-delà de l’alimentation, le mode de vie (pratique d’une activité physique régulière…), et les antécédents familiaux. Ainsi, toutes ces bonnes pratiques nutritionnelles sont à coupler avec de nouveaux modes de vie encourageant à bouger plus car davantage favorables pour la santé !

 

[i] Source : Santé publique France

[ii] Source : Etude épidémiologique menée par une équipe de l’Inra, Inserm, Université Paris 13, CNAM, grâce à l’analyse d’un échantillon de 68 946 participants de la cohorte NutriNet-Santé

Source : Sondage Ifop pour WWF France – octobre 2017 – Les Français, la consommation écoresponsable et la transition écologique

[iii] Source : Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt – étude prospective sur les comportements alimentaires en 2025

0

Il n'y a aucun commentaire