Comprendre

  1. Accueil
  2. Sommeil
  3. Chaud ou froid ?

Chaud ou froid ?

Un environnement serein et paisible est une condition importante pour se préparer à l’endormissement et pour obtenir un sommeil de qualité. La Fondation APRIL vous explique la relation entre les températures et votre sommeil !

La température : ni trop chaud ni trop froid

Il est recommandé de dormir dans une chambre fraîche, entre 18 et 20°C, cela aide à abaisser la température interne et favorise l’endormissement. En hiver, attention tout de même à ne pas avoir froid, mais préférez rajouter une couverture plutôt que d’augmenter le chauffage. La tête à l’extérieur de la couette et les pieds bien au chaud : voilà la bonne méthode. L’effet de dilatation des petits vaisseaux engendré par le réchauffement des extrémités aiderait à s’endormir. Les chaussettes au lit : une nouvelle mode à lancer ?

Et en été, quand la chambre est trop chaude ? A moins d’investir dans une climatisation, il n’est pas aisé de faire baisser la température. Pensez aux petites astuces rafraîchissantes : un gant de toilette frais posé sur la nuque, une boisson chaude avant le coucher…

La douche froide

D’un point de vue physiologique, une douche fraîche permet de baisser légèrement sa température interne : c’est positif. A l’inverse, une douche ou un bain très chaud font remonter la température corporelle et par conséquent, maintiennent l’éveil. Préférez donc une douche ou un bain plutôt tiède le soir, ils détendront vos muscles, vous serez apaisé et le sommeil viendra plus vite.

La chaleur perturbe le sommeil [1]

L’influence de la température sur la qualité du sommeil est largement détaillée dans une étude parue le 26 mai 2017 dans la ­revue Science Advances. Une équipe de chercheurs de grandes universités américaines a analysé des questionnaires adressés à 765 000 de leurs concitoyens, ­interrogés sur la qualité de leur sommeil entre 2002 et 2011, couplés à des données sur les températures nocturnes. Ils ont noté une corrélation entre forte température et manque de sommeil, plus marquée encore en été.

« Une avancée sur le plan épidémiologique », selon le Pr Damien Léger, chef de service au Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu, à Paris. L’étude précise qu’avec un degré de plus qu’à l’accoutumée, on passerait trois mauvaises nuits supplémentaires sur une période d’un mois.

Quand je dors mon corps refroidit [2]

Lors de notre sommeil, non seulement la température du corps baisse, mais ce changement s’accompagne également d’une baisse de notre rythme cardiaque (- 15 %), de notre tension artérielle, d’un ralentissement de notre rythme respiratoire et des pulsations de notre pouls. De même, tout notre tonus musculaire s’affaiblit, notre cerveau passe de 40 hertz (à l’état de veille) à 4 ou 5 hertz, et notre corps tout entier finit par fonctionner au ralenti.

Si la température corporelle est au minimum vers 4 heures du matin, elle s’élève ensuite progressivement jusqu’au réveil pour atteindre son maximum vers 18 heures. L’amplitude est de 0,4 à 0,5 °C. Seuls deux éléments influent sur la température corporelle : l’exercice physique qui la fait monter et le sommeil qui la fait descendre.

Quelques conseils [3]

  • La température du corps est un bon régulateur du sommeil. On s’endort quand elle baisse et on s’éveille quand elle remonte. Une douche bien chaude le matin favorise un bon réveil.
  • Pour améliorer son sommeil, il faut savoir que tout ce qui augmente la température corporelle le soir peut avoir des conséquences sur l’endormissement et le maintien du sommeil : activité sportive après 19h, bain trop chaud, repas copieux le soir.
  • Dormir dans une chambre aérée, dont la température ambiante se situe entre 18 et 20 degrés

[1] https://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/06/06/le-rechauffement-perturbe-le-sommeil_5139553_1650684.html

[2] https://www.topsante.com/medecine/troubles-du-sommeil/sommeil-difficile/c-est-vrai-que-la-temperature-corporelle-baisse-pendant-le-sommeil-621895

[3] Source : Réseau Morphée (http://reseau-morphee.fr/)

0

Il n'y a aucun commentaire